Les Centres Culturels de Gaume ?

Un bref historique...

A l’été 2010, les centres culturels du Beau Canton (Chiny-Florenville), de Rossignol- Tintigny et d’Habay ont proposé un spectacle de théâtre en plein air, ‘Phasmes’.
L’idée était de proposer un spectacle en mini-tournée, dans un cadre naturel, pour ainsi valoriser le patrimoine commun des trois centres : les paysages de Gaume. La mise en lumière de quelques produits du terroir faisait également partie du projet, via le pique-nique proposé par les artistes en début de spectacle.

Forts de cette première expérience, les trois Centres Culturels de Gaume -dont les directeurs se réunissent tous les mois en concertation et les équipes une ou deux fois par an- ont souhaité travailler ensemble de manière régulière, voire permanente sur certaines dynamiques. Les CCG ont donc en commun un territoire, un bassin de vie, certaines réalités, mais ont également leurs particularités, qui alimentent la réflexion menée au sein de la concertation.

Le lien entre les CCG est donc naturel, d’une certaine façon, ce qui les a poussés à intensifier et diversifier les partenariats. En parallèle, les CCG poursuivent bien sûr leurs projets et partenariats propres.

Ont déjà vu le jour sous le ‘label’ CCG :

- Le projet ‘Phasmes’, évoqué plus haut, en 2010 ;

- une tournée d’un spectacle scolaire dans les écoles, à destination des classes maternelles, proposée chaque saison ;

- réunions mensuelles de concertation ;

- la création d’un logo qui symbolise et identifie cette dynamique partagée.
Quelques autres axes de cette coopération :

- travail autour du centenaire de la guerre 1914-1918 ;

- journées de rencontre entre les équipes des trois CCG ;

- week-end thématique sur la question du logement en province de Luxembourg

- mises à disposition réciproque de matériel et/ou de personnel ;

- ...

L’idée maîtresse de ces partenariats divers est bien sûr de continuer à proposer la culture pour toutes et tous, chacun avec ses spécificités et ses compétences, et de mutualiser ces énergies autour d’actions de fond, partagées, régulières et qui font sens pour les trois structures.
Il est à noter que Virton n’est pas oublié dans cette dynamique d’échanges et de partenariats. Les contacts sont réguliers et seront probablement intensifiés à l’avenir.
Ainsi, la Gaume sera entièrement représentée au sein de cette concertation.