Des questions ? Souvent. Des réponses ? Parfois...
Avec humour, sérieux, tendresse, dérision, légèreté, gravité, tout est abordé.
Laissez-vous tenter. Prenez le temps de découvrir nos spectacles.

â— VENDREDI 22 SEPTEMBRE - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

DRINK D’INAUGURATION DE LA SAISON A PARTIR DE 19H00 AVEC LEA POCHET EN ANIMATION MUSICALE

THEATRE : RUGUEUX


A l’heure où tout doit paraître lisse, sans tache, où les sujets qui fâchent sont bannis de nos conversations quotidiennes afin de ne heurter personne, il nous semble important de prendre quelques risques et de recommencer àaborder la vérité qui nous entoure. De façon décalée ou en vrai choc frontal. Tout en tenant compte de l’avis des gens.

De la bonne humeur, de la dérision et un rien de causticité.

Avant le début du spectacle, la comédienne se promène dans la rue, les magasins, un bar et écoute les sujets de conversation, voire y participe. En s’inspirant directement des propos entendus, de la presse du moment et d’échanges avec le public avant et pendant le spectacle, elle partira dans des séquences improvisées abordant les aspérités de la vie avec joie, bonne humeur, dérision et un rien de causticité. Durant le spectacle, Sophie Jallet improvisera également avec une banque de sons directement inspirée par les rencontres du jour.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— VENDREDI 20 OCTOBRE - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : QUELLE QU’EN SOIT L’ISSUE


Il était une fois, les « maîtres  » et les « bêtes  ». Les « bêtes  », suant sous la charge du labeur, sentent mauvais. Dans l’ombre du capital, elles sont devenues presque invisibles et n’intéressent personne. Les « maîtres  », eux, brillants séducteurs, dirigent le monde. Ils sont ceux dont on parle dans les manuels scolaires, ceux qui font l’Histoire. Jusqu’au jour où « les bêtes  », conscientes de leur nombre, se sont unies en une masse soudée et déterminée et sont sorties de sous la terre. Leur place dans le monde, elles allaient la prendre, et leurs droits, les conquérir. Mais àquel prix et pour combien de temps ?...


Œuvre de mémoire sur les luttes qui ont forgé nos droits, il vous redonnera envie de croire en l’humain et en sa capacité àagir pour construire un autre monde en commun.

Quatre comédiens sur scène pour raconter ceux qui se sont battus par milliers depuis plus d’un siècle ; des voix, portées avec émotion, pour dire ou crier leurs joies, leurs blessures, leurs victoires et leurs désillusions. Un récit chanté pour illustrer « la grandeur et la décadence de la recherche du bonheur commun par les damnés de la terre  ».

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— VENDREDI 03 NOVEMBRE - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : LA LISTE DE MES ENVIES


L’héroïne s’appelle Jocelyne. Elle est orpheline. Enfin, presque. Sa mère est décédée alors qu’elle n’avait que 17 ans et son père souffre d’Alzheimer. Jocelyne est une modeste mercière, elle vit àArras. Elle est mariée àJocelyn. Une chance sur un million pour qu’elle épouse un Jocelyn. Et c’est tombé sur elle ! Jocelyn est son premier amour. Il est ouvrier dans l’usine de crème glacée de la ville. Même si à47 ans Jocelyne rêve parfois d’une autre existence, elle se satisfait des plaisirs simples et des petits bonheurs du quotidien, tels que la tenue de son blog, « Dixdoigtsdor  ». Mais voilàque, poussée par ses deux amies les jumelles qui tiennent la boutique àcôté de la sienne, Jocelyne achète un billet de loto et remporte le gros lot !

« La liste de mes envies  », le bestseller de Grégoire Delacourt, adapté pour la scène par Lorette Goosse dans une mise en scène de Christian Dalimier.

Seule en scène, Lorette Goosse va incarner tous les personnages du roman de Grégoire Delacourt. Des portraits attachants qui tendent ànous faire découvrir un quotidien qui pourrait être celui de n’importe quelle famille normale.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— VENDREDI 17 NOVEMBRE - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : THEATRE SANS ANIMAUX


Théâtre sans animaux ou le cirque des humains. Car il s’agit bien de nous les humains, là, derrière le rideau. Nous les humains passant la plupart de notre temps àêtre autre chose, quelqu’un d’autre que nous-même. Nous les humains qui malgré des siècles de civilisation, sommes capables de déchaîner une bestialité que nos frères animaux les plus féroces n’utilisent que pour survivre. Nous les humains qui cherchons dans l’au-delàet partout ailleurs des réponses ànotre condition hasardeuse. Nous les humains subissant cette loi de la gravité universelle qui nous empêche de voler. Nous les humains...

“Théâtre sans animaux†surprendra, àcoup sà»r, par son originalité, par sa féérie, par son inattendu, le spectateur ira de surprise en surprise, pour son plus grand bonheur !

Pas d’animaux donc ce soir, mais des acteurs, des bêtes de scène, prêtes àen découdre avec la morosité ambiante.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— SAMEDI 02 DECEMBRE - 20H00 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : LES ARADJIS "GAUME T’Y VIS"


Les Aradjis, ce sont depuis de nombreuses années, des dizaines de jeunes qui brà»lent les planches sous les feux de la rampe et s’initient àde multiples activités théâtrales. La troupe vous invite au CCBC pour son nouveau spectacle intitulé : “ Gaume T’y Vis ! â€

Que choisir : une fenêtre sur le réel ou un windows sur le virtuel ?

Société des écrans ou écrans de la société. Les Aradjis saisissent la zappette pour, tantôt dénoncer, tantôt s’amuser de l’importance prise par l’image dans notre quotidien. Du jeu débile, au débat sans fond, les Aradjis ne se veulent ni moralistes, ni fatalistes... Entre les accros statufiés devant le petit écran et ceux qui boivent l’image jusqu’àplus soif, la dérision devient le fil conducteur de ce spectacle. L’image fascine et il en faut beaucoup pour ne pas céder aux séductions de l’étrange lucarne. Mais, entre fou rire et prise de conscience, le spectateur viendra-t-il àrépondre àla véritable question sociétale : l’écran, bride-t-il l’imagination de mon enfant ?

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— VENDREDI 19 JANVIER - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : SUZY & FRANCK


Suzy vit àParis et Franck dans le couloir de la mort au Texas. En 1996, un peu par hasard, ils entament une correspondance. Peu àpeu, ils se découvrent, se rencontrent, tombent amoureux et, plus tard, pour continuer de se voir malgré les restrictions imposés àFranck concernant ses conditions de détention, ils se marient. Vingt ans plus tard, ils continuent de s’aimer mais ne vivent toujours pas ensemble.

… Suzy et Franck, une relation, ou comment rester humain face àl’inhumain. Un rendez-vous avec les émotions, la simplicité, la justesse…

Après L’oeil orange, Schlic de Schlac ! et Au bord du sommeil/Kant àdestination du jeune public, Didier Poiteaux crée Suzy & Franck, spectacle tout public àpartir de 14 ans, ouvrant la voie d’une réflexion personnelle àchacun sur son positionnement face àla peine de mort et, plus largement, face àce qui définit le genre humain.

Coup de coeur de la presse Théâtre jeune public 2016.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— JEUDI 25 JANVIER - 20H15 -  !! CENTRE CULTUREL DE HABAY-LA-NEUVE !!

THEATRE : L’ENFANT SAUVAGE


On a trouvé une enfant sauvage sur la Place du Jeu de Balle. Ses cris s’entendaient de loin ; on la voyait se mordre et saliver comme une bête. Au milieu de la foule et de l’indifférence, un homme s’intéresse àelle, elle tente de l’arracher àl’oubli. Il s’appelle un homme, ça aurait pu être un autre. Ce qu’il nous raconte, c’est la réalité qu’il découvre derrière les mots : accueil d’urgence, juge, famille, père, enfant, administration, adoption, home, ...

Spectacle reconnu d’ †Utilité Publique†par la Commission Communautaire Française (Cocof)

Dans ce monologue poignant, Céline Delbecq nous fait pénétrer dans une réalité qu’elle connaît bien. Elle ose aborder les sujets durs avec une humanité vivifiante, ouvrant des espaces de parole précieux, plaçant la fonction théâtrale au coeur des nécessités sociétales. Et inversement. Il y a en Belgique, deux mille enfants en attente de famille d’acceuil àcourt et moyen terme. Un spéctaclede théâtre peut-il avoir une résonance concrète audelàde la représentation ? C’est ce que nous espérons avec L’Enfant sauvage.

Adresse du jour : Centre Culturel de Habay - Rue d’Ho schmidt, 27 B - 6720 Habay-la-Neuve
Infos et Réservations


â— VENDREDI 16 MARS - 20H00 -  !! CENTRE CULTUREL DE ROSSIGNOL !!

THEATRE : TROIS RUPTURES


Il est d’abord question de bouffe. Qui nourrit l’autre ? Qui bouffe qui ? On avale des couleuvres, on a mal au ventre jusqu’au vomissement, mais on se délecte aussi et on se donne du plaisir, un plaisir de bouche, charnel, fort, parfois violent.

C’est notre popote quotidienne, c’est notre survie qui est en cause, aussi bien affective que physique. La menace ne vient pas de l’extérieur, pas de l’amant plagiste (un baiseur de première...), ni de Nicole (pas une citadelle...), ni même du pompier dont l’homme s’est épris, mais bien de l’autre, là, assis juste en face, le conjoint.

Alors on le ligote, on l’asperge d’essence, on le gave de boîtes pour chien. On le veut inoffensif, impuissant, inexistant, mais on ne veut pas le perdre, cet « autre  » àqui l’on tient tant, qu’on attache autant pour l’empêcher d’agir que pour l’empêcher de partir, cet « autre  » qui trompe notre solitude et nous procure tant de plaisir... Une pièce de Rémi De Vos. Mise en scène de Bruno Emsens. Une production de la Cie du Bosons, en coproduction avec Blue in Green Productions.

Un spectacle proposé par les Centres culturels de Gaume.

Adresse du jour : Centre Culturel de Rossignol - Rue Camille Joset, 1 - 6730 Rossignol
Infos et Réservations


â— JEUDI 22 MARS - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : MUR MUR


Sur un quai de gare en pleine Afrique, un jeune autochtone rencontre une Européenne photographe. Ils n’ont rien en commun. Ils apprendront àse connaître, àapprendre en quoi les destins de chacun sont fonction de son lieu de naissance, de sa culture, de la politique internationale. Alpha est blackboulé d’un pays àun autre àcause du manque de travail, des guerres, de la ruine économique de son continent et des conséquences indirectes de la colonisation. Alexia part naïvement àl’aventure pour réaliser son rêve professionnel de jeune photographe en devenir. Lui est seul par nécessité ; elle est seule par sa nature de créatrice individualiste. Le Noir a connu des privations, des exactions, des drames et espère en sortir, peut-être en émigrant vers l’Europe. Il y va pour survivre. La Blanche est relativement insouciante. Son projet est culturel avant d’être alimentaire. Elle va vers l’espérance d’une reconnaissance personnelle.

Cette soirée s’inscrit dans un cycle de rencontres “L’autre et moi, Emois†centrées sur la découverte de cultures différentes et sur les échanges qui peuvent en découler. Un projet porté par le Centre culturel du Beau Canton, la bibliothèque de Florenville, le Crilux et le CIEP.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— SAMEDI 31 MARS - 20H30 - CENTRE CULTUREL ET SPORTIF D’IZEL - IZEL

THEATRE : DAN GAGNON - ROSE


Dan Gagnon est de retour sur scène avec « Rose  », son quatrième spectacle. Le plus drôle et le plus abouti àce jour. Dan Gagnon revient en pleine forme et heureux ! Que lui est-il arrivé ? Est-ce que le fait de soigner la dépression dont il nous parlait dans « Première tournée d’adieu  » serait une des clés du bonheur ? Ou juste rigoler en regardant des enfants tomber par terre, c’est suffisant ? Peut-on être une bonne personne et rigoler en voyant un enfant se casser la gueule ? Peut-on être une bonne personne et souhaiter la mort du mec en Porsche qui te colle au cul sur l’autoroute ? Et si non, est-ce vraiment important d’être une bonne personne ? Dan Gagnon vous propose une fois de plus d’assister au spectacle sans rien débourser en amont. Il vous appartient ensuite de donner la somme de votre choix selon votre appréciation du show ou votre budget.

Adresse du jour : Centre Culturel et Sportif d’Izel - Avenue Gilson, 48 - 6810 IZEL
Réservations


â— VENDREDI 20 AVRIL - 20H30 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : PEER GYNT


Peer Gynt retrace le voyage initiatique d’un homme en quête d’identité, dans un monde et au sein de sociétés où il ne trouve pas sa place. Tout comme Ibsen, l’auteur de la pièce, Peer Gynt se cherche et se confronte àses erreurs et aux reproches qu’on peut lui faire. D’abord, il n’est pas le fils espéré. Ensuite, il fréquente des femmes dont il n’est pas amoureux et devient père sans l’avoir voulu. Enfin il aspire àdes rêves démesurés mais personne ne croit en lui. Peer, sorte d’éternel adolescent, se crée des problèmes par insouciance et essaie de les résoudre dans l’urgence, principalement en fuyant ses responsabilités, sans se soucier des conséquences. Il ne rentre pas dans le moule standard de la vie.

Peer Gynt est un spectacle tous publics, sans restriction aucune. Chaque spectacteur y trouvera son bonheur àtravers son propre niveau de lecture.

Alors, comme un vulgaire bouton de veste, il doit être refondu pour correspondre àl’image qu’on attend de lui. Le langage littéraire original d’Ibsen flirte avec le langage d’aujourd’hui, brut et direct. La société des trolls est devenue une maffia puissante. Ingrid, la femme trompée, représente toutes les femmes qu’il a déshonorées, et les naufragés sont devenus les corps inertes des migrants qui bordent nos plages de vacances. Il crée ainsi des ambiances musicales et encourage les personnages dans leurs aventures…

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations


â— VENDREDI 27 ET SAMEDI 28 AVRIL - 20H00 - ANCIENNES ECOLES - CHINY

THEATRE : #CUNNM


Une fable très moderne de Catherine Daele où six transportés et leurs sublimes nous font découvrir un nouvel espace-temps au rythme de leurs connexions et de leurs rencontres. Une pièce qui transporte le spectateur au cœur de cette immense toile que sont les réseaux sociaux, qui renferment bien souvent notre grande faille intérieure et celle de notre monde.

En première partie : création des élèves de l’atelier-théâtre de l’Institut Sainte-Anne.

Avec la collaboration de : Vie Féminine et les élèves de Allia Raush (réalisation des poupées), la Province de Luxembourg, ITHac, Monique Gelders (les Baladins du Miroir) et Marie Simon.

Adresse du jour : Anciennes Ecoles - Rue de Lorrène, 3A - 6810 CHINY
Réservations